Les menus de la semaine : une organisation efficace

– Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?
– Je sais pas… Y’a quoi dans le frigo ?
– Attends, je regarde… Ben pas grand chose.

Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?  Voilà la question que se pose chaque famille et qui devient à la longue très pénible.

Menus au restaurant

D’un autre côté, prévoir les menus de la semaine peut rapidement devenir un véritable casse-tête : entre le choix de la recette avec des ingrédients bénéfiques pour la santé, faire les achats, le manque de temps pour cuisiner… On a vite fait de jeter l’éponge.

Toutefois, une bonne organisation permet d’atteindre relativement facilement cet objectif. Voici ma méthode qui me permet de manger un peu de tout, tout au long de la semaine .

Le menu type

Le principe : établir un menu type pour la semaine qui tourne en permanence. Je cuisine généralement pour le repas du soir : une toute petite part accompagnée d’une salade l’été ou d’une soupe l’hiver. Le reste sert de plat principal pour le repas du lendemain midi.

Voici le mien, inscrit sur une petite ardoise dans ma cuisine :

JoursType de plat
Jour 1Tarte de légumes de saison
Jour 2Poisson et légumes
Jour 3Gratin (ou cake) aux légumes
Jour 4Plat bonus
Jour 5Pizza - salade
Jour 6Plat de légumineuses
jour 7Viande et légumes
Le menu type de la semaine

Notez que les légumes occupent une place importante et que je mange de la viande qu’une seule fois par semaine. Parmi les légumes, je n’oublie pas d’incorporer chaque jour un peu d’ail frais et au moins deux fois par semaine des crucifères (chou, radis, épinard, navet, etc…)

Menu de la semaine

Je cuisine au moins un plat à base de légumineuses.  Je prépare le week-end de grandes quantités de pois-chiche ou d’haricots secs que je congèle par la suite pour  les avoir toujours à disposition. J’en incorpore également de temps en temps dans les autres recettes comme ce cake aux brocolis.

J’ai dans mon menu type un plat bonus quand je n’ai pas le temps pour cuisiner : ce sont des plats rapides comme  des pâtes au légumes ou des restes que j’ai congelé.

Cette organisation  simplifie grandement les choses. Elle a l’avantage de m’aider dans le choix de mes recettes et il existe pour chaque type de plat une infinité de possibilités. Je reste flexible et je m’adapte selon mon emploi du temps et le prix des légumes.

Bon appétit !

Partagez cet article !