Graines germées: conseils de culture, germoir et variétés

Un germoir pour graines
Cultivez vos graines germées à la maison

Les graines germées apportent de nombreux avantages sur le plan nutritif. Elles sont très digestes et l’action enzymatique de la germination améliore l’assimilation des nutriments. Elles peuvent se consommer idéalement crues, dans une salade par exemple, ou cuites.

Mais la germination demande également quelques précautions afin de réussir sa récolte. L’utilisation d’un germoir est idéale afin de maintenir un taux correct d’humidité.

Les principales variétés de graines

Les graines germées permettent d’apporter à l’alimentation des sels minéraux, des oligo-éléments essentiels à la santé. La teneur en protéine, sous forme d’acides aminés, augmente radicalement tout comme les vitamines dont les concentrations sont multipliées par 3 en moyenne par rapport à la graine non germée.

Voici quelques variétés fréquemment utilisées.

L’Alfala (Luzerne): c’est une légumineuse souvent présente dans les mélanges prêts à pousser. Sa culture est très facile. Elle apporte du calcium, du magnésium, du fer, du potassium, du zinc, des vitamines du groupe B, de la vitamine A, C et D. Elle fournie également les 8 acides aminés essentiels. Tous ses nutriments permettent de lutter contre la fatigue, l’ostéoporose et la déminéralisation. Et enfin, elle booste le système immunitaire.

Le brocoli : les pousses sont riches en sulforaphane, une molécule anticancer. J’en cultive souvent. La saveur est moins typée que celle de la plante adulte.

Le fenugrec: Les graines germées contiennent de grandes quantités de fer et de phosphore. Elles sont sources de vitamines A, B1 ,B2, B5 et D. Elles apportent également de la niacine, de la saponine et de la choline. Elles sont très riches en protéines. Le goût est un petit peu amer.

Le haricot mungo : Les ( grosses) graines germées sont riches en vitamine A, B1, B2, B3, B12, C et E. Elles contiennent également du fer, du magnésium et du phosphore.

Le radis : Fer, potassium, calcium, magnésium, niacine (vitamine B3), phosphore et vitamines A, B1, B2 et C sont présentes dans les pousses.

Il existe également dans le commerce de nombreux mélanges de graines pour bénéficier des bienfaits de chaque plante.

Réussir la germination

L’ennemi N°1 de la culture en germoir est l’apparition de moisissures (à ne pas confondre avec les filaments des radicelles!). Pour limiter tout risque sanitaire suivez scrupuleusement ces conseils de culture.

  • Ne jamais manipuler les graines avec les mains pour éviter de leur transmettre des germes qui pourraient se développer dans le germoir.
  • Rincer les graines à l’eau du robinet.
  • Respecter le temps de trempage. S’il est trop court la germination se fait difficilement. Trop long, les graines moisissent.
  • Verser les graines dans le germoir (utiliser éventuellement une cuillère) et les étaler avec une fourchette.
  • Arroser matin et soir les graines et enlever le surplus d’eau (surtout les 2 premiers jours) dans le germoir. Utilisez l’eau du robinet: chlorée, elle aseptise les graines.
  • Placer le germoir dans une pièce tempérée (entre 18 et 22°C idéalement)
  • Après germination, conserver-les au bas du réfrigérateur et consommez-les dans les 3 jours.

Toute odeur de moisi ou de putréfaction est le signe de mauvaises conditions de culture. En cas de doutes ne pas consommer les pousses en salade. Le temps de germination est généralement de 4 à 5 jours.
Tout manque d’hygiène augmente les risques de contamination par des agents pathogènes comme les salmonelles, la Listeria ou des souches d’Escherichia Coli.

Germoir pour jeunes pousses

Le germoir est l’outil indispensable pour faire germer ses graines dans de bonnes conditions. Il existe plusieurs modèles dans le commerce. On les trouve en vente soit sur internet soit dans les magasins bio comme Biocoop.
Il existe 2 catégories de germoirs : les classiques et les germoirs à graines à mucilage.
Concernant les germoirs classiques qui permettent de faire germer la plupart des graines, ils se composent de plusieurs étages ce qui permet d’étaler la récolte.

Les points à regarder lors de l’achat d’un germoir:

  • la taille des rainures : elle ne doit trop grande sinon les petites graines passeront à travers.
  • la hauteur des bacs : plus les graines à germer sont grosses, plus elles ont besoin de place et de hauteur ! Choisissez donc en fonction des graines que vous souhaitez cultiver. En général, une hauteur de 5 à 6 cm est largement suffisante.
  • le système d’irrigation : comparez la facilité d’irrigation suivant les modèles.
  • le nettoyage : de nombreux modèles ne passent pas au lave-vaisselle mais le nettoyage reste tout de même facile.

Achetez un germoir aux dimensions adaptées à vos besoins et comparez les prix : ils varient du simple au double !

Partagez cet article !