Ananas Frais Ou Séché, C’est Bon Pour La Santé !

Ananas frais
Consommez de l’ananas frais pour bénéficier de ses vertus santé

L’ananas est un fruit exotique appartenant à la famille des Broméliacées : le fruit est une infrutescence c’est à dire une inflorescence devenue charnue. C’est un fruit non climactérique qui ne mûrit plus après la cueillette. C’est pourquoi, il est préférable d’un point de vue gustatif de choisir des fruits importés par avion plutôt que par bateau. D’un point de vue écologique, c’est l’inverse !Fruit tropical, la pleine saison s’étale du mois de décembre au mois de mars. A l’achat il doit être ferme et dégager une odeur agréable et parfumée. Si une odeur de fermentation est présente, reposez-le, il n’aura pas les qualités gustatives recherchées. La couleur de sa peau n’est pas un gage de maturité, il est donc inutile de s’y fier.

Inutile également d’arracher des feuilles pour voir s’il est mûr, ce test n’est pas un indicateur fiable du mûrissement (d’ailleurs, si vous faites le test, vous pourrez arracher facilement une feuille à tous les ananas du supermarché!). Pour vérifier sa fraîcheur, contrôler l’aspect du toupet : les feuilles doivent être bien vertes et cassantes.

Une fois entamé, gardez-le au frais et consommez-le rapidement avant que la chair devienne marron.

Protégé par une peau épaisse et peu traité par les pesticides en culture conventionnelle, le consommateur prend guère de risque à l’acheter non bio.

Côté nutrition

L’ananas est riche en fibres, en manganèse, en potassium, en vitamine C (surtout la variété gold) et B9, des acides organiques (acide tartrique) et surtout de la broméline (aussi appelée bromélaïne… je vous en parle plus bas !), une enzyme qui facilite la digestion des protéines.
La vitamine C, présente en quantité non négligeable, abaisse le taux d’histamine responsable des symptômes des allergies.
Il se consomme le plus souvent cru mais n’hésitez pas à le faire caraméliser. Dommage qu’il perde la bromélaïne lors de la cuisson. Même chose pour les ananas en boite qui sont stérilisés et donc chauffés.

Du manganèse pour les os

L’ananas est riche manganèse (100g apporte 100 % des apports journaliers recommandés), un oligoélément très important pour la solidité des os. En effet le manganèse permet la fabrication de collagène, une protéine qui entre dans la composition des os. Les femmes ménopausées, plus exposées à l’ostéoporose, ont tout intérêt à consommer régulièrement de l’ananas frais.

NutrimentTeneur moyenne pour 100g
Énergie53 kcal
Eau85,8 g
Lipides0,2 g
Protéines0,4 g
Glucides11 g
Sucres9,2 g
Amidon0 g
Fibres1,52 g
Sodium2,9 mg
Magnésium19,8 mg
Phosphore11 mg
Potassium11 mg
Calcium20,3 mg
Manganèse2 mg
Fer0,22 mg
Zinc0,67 mg
Sélénium0,28 µg
Iode1,22 µg
Bêta-carotène38 µg
Vitamine E0,1 mg
Vitamine K0,7 µg
Vitamine C 12 mg
Vitamine B10,08 mg
Vitamine B20,03 mg
Vitamine B3 ou PP0,3 mg
Vitamine B50,16 mg
Vitamine B60,1 mg
Vitamine B9 - Folates13.5 µg
Vitamine B120
Outre le manganèse, l'ananas frais est une bonne source de vitamine C avec 15 % des Apports Journaliers Recommandés.

Les variétés d’ananas

La variété la plus courante dans les magasins qui porte la dénomination « Sweet », un hybride du Cayenne, a un calibre d’environ 1,5 kg. La variété Gold, un peu moins courante, est particulièrement agréable à la dégustation.
L’ananas Victoria est importé de la réunion et de l’île Maurice. Il est facilement reconnaissable à sa petite taille qui renferme une chair beaucoup plus parfumée que les autres variétés.  Il est également beaucoup plus cher à l’achat. Il se consomme de préférence en dessert coupé en tranches.

Les bienfaits de la broméline

ananas séché à 40 °C
Tranches d’ananas séché

La broméline, une des enzymes de l’ananas, permet d’améliorer la digestion en attaquant les protéines. Les personnes âgées ont un taux d’acides digestifs trop bas. La broméline est donc particulièrement intéressante pour elles.
Mais ses propriétés ne s’arrêtent pas là, elle est également anti-inflammatoire et particulièrement recommandée en cas de traumatisme. Elle facilite également la cicatrisation. Elle limite également la formation de caillots sanguins, elle est donc intéressante dans la protection du système cardiovasculaire. Dernière corde à son arc, elle serait également antitumorale. Un article scientifique (1) sur le cancer du côlon indique une action inhibitrice sur la prolifération des cellules cancéreuses et un effet favorisant l’apoptose (la mort programmée des cellules) des cellules du carcinome.
Pour en bénéficier consommez des fruits frais ou séchés. La chaleur détruit la bromélaïne : si à 40 °C son activité est préservée, elle chute très rapidement à une température de 80 °C (3). Elle est donc absente dans les conserves et les jus fruit à base de concentré dont les procédés de fabrication nécessitent une température élevée.

Le saviez-vous ?

– L’ananas donne également le nom à une variété de tomate à la peau couleur jaune à orangée particulièrement délicieuse à manger en salade.
– Il entre dans la composition d’un célèbre cocktail : la Piña Colada. 2 cl de jus d’ananas, 6 cl de rhum blanc et 4 cl de lait de coco, le tout dans un Blender avec des glaçons.
– Il se déguste également en carpaccio : Coupez de fines tranches posées sur un plat et nappez-les d’un sirop de sucre alcoolisé au rhum (ou sans rhum), laissez reposer au frais avant de les savourer.
– L’autre recette populaire en dessert est l’ananas rôti au four.
– En salade de fruit, il se marie parfaitement avec d’autres fruits exotiques : mangue, papaye, litchis, banane.
– L’ananas fleur est une forme naine de la plante donnant des fruits. Elle est cultivée comme plante d’intérieur décorative.
– Les plus gros producteurs sont la Thaïlande et les Philippines, le Costa Rica (fruits frais) et l’Équateur.
– La distribution s’effectue par des fournisseurs dont les plus importants sont Dole, Del Monte et Florida Products.

Recherche bibliogrpahique

(1) The chemopreventive action of bromelain, from pineapple stem (Ananas comosus L.), on colon carcinogenesis is related to antiproliferative and proapoptotic effects.
Romano B1, Fasolino I, Pagano E, Capasso R, Pace S, De Rosa G, Milic N, Orlando P, Izzo AA, Borrelli F.
(2) Ciqual 2013
Illustration : FreeImages.com : Beatriz Chaim (photo 1) – Matthew Bowden ((photo 2)

(3) Effect of Temperature on the Stability of Fruit Bromelain from Smooth Cayenne Pineapple – Rungtip Jutamongkon and Sanguansri Charoenrein

Partagez cet article !